La Légende de « The Elements Four »

elementfour

 

Chapitre 2

L’innocence d’un enfant

 

Au camp des 4 éléments, très loin de la République City. 17 janvier 2026. Jeanne et Alpha ont 6 ans.

 

Alors que certains membres de différents clan s’entraîner à maîtriser les 4 éléments. Jeanne et Alpha, enfants de la chef du camp, Rosalie Queen, avaient une nouvelle fois échappé à leur nourrice. Ces diablotins aimaient embêter leur nourrice, Clandy qui les chercher partout alors qu’ils n’étaient pas loin.

En effet, Jeanne et Alpha étaient en train de regarder ceux qui défendaient le camp. C’était tous des hommes, vêtus seulement d’un pantalon de sport, montrant leurs torses virils et musclés. Ils étaient alignés par quatre, d’un côté ceux qui se battaient habituellement avec les éléments chauds (c’est-à-dire le feu et la terre) et de l’autre côté, ceux qui se battaient habituellement avec les éléments froids (l’eau et l’air). Le but de cette exercice était utiliser qu’un seul élément pour se défendre. Un des hommes envoya une boule de feu vers l’un des hommes de l’autre côté, qui riposta en étouffant le feu avec une bulle d’eau avant de la renvoyait en forme de fouet à son adversaire. L’homme du début ce protégea en ordonnant à la terre, d’un seul coup de pied, de se soulever faisant barrage au fouet d’eau.

Les enfants étaient émerveillés et ils décidères de faire pareille. Jeanne étant un loup-garou, maîtriser la terre et n’avait aucun mal à ordonner à la terre de se soulever. Alpha lui était né d’une union entre un humain et un vampire. A la base les vampires ne maîtriser que le feu mais pour la mère d’Alpha c’était différents. Elle était en harmonie avec les 4 éléments et son fils avait hérité de ses capacités.

Alpha ne maîtriser que l’eau et la terre pour le moment, c’était déjà bien pour son jeune âge.

Ils se mirent tous les deux en position. Alpha imita les même gestes de l’homme qui maîtriser l’eau pensant qu’il n’allait surement pas y arriver du premier coût mais qu’il irai au moins un jet d’eau qui sortirait de la flaque à côté de lui. Ce ne fut pas le cas. Du feu sortir en trompe ce dirigeant vers Jeanne.

Trop surprise par ce qui venait de ce passais, elle ne pus ce protégée et le feu se répandit sur son épaule. Les hommes, qui avaient continués de s’entraîner, entendu les cris de la petite fille qui se tenait l’épaule. Ils accoururent vers elle, déchirant son tee-shirt pour que l’un des hommes puisse la guérie en effectuant la maîtrise de l’eau médicale. Alpha n’avait pas compris ce qui venait de se passer. Il voyait sa petit-sœur en train de se faire soigner par les membres du camp. Il regarda ses mains, il trembler et il avait de quoi. Du feu était sortie de ses mains et il venait de blesser sa petite-sœur. Il n’entendit pas sa nourrice lui parler tellement qu’il était sous le choc. Il vit les larmes de sa petite-sœur, couler le long de ses joues et cela le mis hors de lui.

Quelques minutes plus tard.

Il était chez lui, enfin plutôt dans le bureau de sa mère qui se tenait en face de lui. La pièce était grande, elle compter deux grandes fenêtres et une baie vitrée, qui donnait dans un jardin de rose blanche. Des tableaux d’œuvres d’arts étaient accrochés au mur. Un bureau était présent au milieu de la pièce, avec quelques photos situé sur le bureau.

Alpha jeta un coup d’œil à sa mère. Elle se tenait la tête entre ses mains, sans doutes désespérer par les événements. De sa chevelure blanche, Alpha pouvait voir ses yeux bleus le fixer durement. Il baissa la tête aussi tôt que sa mère digne la lever.

« -Explique moi dit-elle doucement pour ne pas s’énerver, comment tu as pu blesser ta sœur ?

-J’ai…j’ai utilisé la maîtrise du feu, je sais pas comment moi c’est arriver comme ça dit-il doucement.

-Pourquoi ? Pourquoi as-tu utilisai une maîtrise alors que tu sais très bien que je vous ai interdit à part pour les entraînements.

-On…on voulait faire comme les messieurs.

-Pourquoi ?! Elle commença à s’énerver, tu n’es pas un guerrier Alpha !!! Tu es mon fils !! Et un fils doit au moins protéger sa petite-sœur !!! Tu es encore trop jeune pour apprendre des techniques de ce genre !!! »

Alpha commencé aussi à s’énerver.

« -Si tu jouer avec nous, Jeanne et moi on ne jouerai pas à cache-cache avec Clandy. Et on pourrait faire pleins de choses avec l’…

-ça suffit !!! Le poing tapa contre la table. Rosalie remit ses mains contre sa tête et souffla un coup. Sort d’ici.

-Mais…

-Sort de ce bureau ! »

Alpha sortie en trompe ne comprenant pas le comportement de sa mère. Dans un sens, son fils avait raison. Elle le savait au plus profond d’elle. Si elle n’était pas si occupée à diriger le camp et s’occupait de son fils et de sa fille adoptif. Jeanne ne ce serai pas blesser et n’aurais pas une belle cicatrice à l’épaule.

Pendant un moment elle réflèchisa, elle trouvait ça étonnant que la maîtrise du feu ce soit manifester si tôt chez son fils. Normalement, la maîtrise du feu ne vient pas avant l’adolescent. Le feu est une maîtrise dure à maîtriser. Il lui faudra un bon professeur. Décidément, pensa Rosalie, Alpha ressemblait de plus en plus à son père.

 

Bureau de Rosalie CH